BPCO : ne pas négliger la toux chronique

(Medscape – Nathalie Raffier) « Chez un patient atteint de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), il faut être attentif à la dyspnée mais également à la présence d’une toux chronique », a indiqué le Pr Laurent Guilleminault (Pôle des voies respiratoires, CHU de Toulouse), interrogé par Medscape édition française au congrès de la Société française de pneumologie 2022[1][Lire la suite]

Retour haut de page