Covid-19 : En Europe, les applications de traçage fonctionneront bientôt au-delà des frontières

[Siècle Digital] Pour poursuivre leur lutte contre le Covid-19, les pays de l’Union européenne ont convenu d’un ensemble de spécifications techniques permettant à la majorité des applications de traçage nationales de fonctionner au-delà de leurs frontières et sur l’ensemble du territoire européen, a annoncé la Commission européenne ce 16 juin 2020.

L’interopérabilité mise en place par cet accord concerne seulement les applications ayant été construites sur la base d’une architecture décentralisée, ce qui signifie que les identifiants des utilisateurs qui ont été détectés à proximité restent sur le téléphone lui-même et sont comparés par la suite aux identifiants déclarés positifs au Covid-19. Au total, les applications de dix-sept États membres remplissent cette condition. Parmi eux, l’Allemagne avec Corona-Warn-App, l’Italie avec Immuni, la Lettonie avec Apturi Covid ou encore la Suisse avec SwissCovid.

La France, quant à elle, ne pourra pas profiter de cet accord, tout du moins pour l’instant. En effet, StopCovid, qui a déjà passé la barre du million de téléchargements, a opté pour une architecture centralisée, tout comme la Hongrie ou encore le Royaume-Uni. La Commission européenne précise néanmoins que cela est amené à évoluer dans le futur avec “l’extension de l’interopérabilité aux applications de traçage dont les architectures sont différentes“, sans pour autant préciser de date.