Covid-19 : les progrès de la vaccination à travers le monde

(Statista) En se basant sur le nombre de doses administrées rapporté à la taille de la population, les données compilées par Our World in Data permettent de comparer les progrès des campagnes de vaccination à travers le monde. Ces statistiques cumulent les premières et secondes injections et ne correspondent pas tout à fait à la part des citoyens entièrement vaccinés. 

Avec plus de 82 doses administrées pour 100 habitants, Israël est toujours de loin le pays le plus avancé au monde. Le pays a entamé, dimanche 21 février, la réouverture de son économie et de ses commerces, alors que la moitié de sa population (49,1 %) a déjà reçu au moins une première dose. Selon le gouvernement israélien, le risque de contamination au Covid-19 a diminué de plus de 95 % chez les personnes qui avaient reçu les deux injections (soit le tiers de la population). 

Parmi les pays avec les taux les plus élevés, on retrouve ensuite les Émirats arabes unis et le Royaume-Uni, avec un total respectif de 55 et 26 doses administrées pour 100 de leurs citoyens. Le détail n’est pas disponible pour les EAU, mais dans le cas du Royaume-Uni, ils s’agissaient essentiellement de premières doses. Les États-Unis se classent quant à eux quatrième avec un ratio de 18 injections pour 100 habitants. 

Pour rappel, les chercheurs estiment que 60 à 70 % de la population devrait être vaccinée afin d’atteindre l’immunité collective. Mais les premiers bénéfices, c’est à dire une limitation de la propagation du virus, pourraient apparaître à partir de 15 à 30 %, selon l’épidémiologiste Yves Coppieters. En France, le ratio de doses administrées se situait à 5,6 pour 100 habitants le 20 février (3,8 % pour les premières doses).

Infographie: Covid-19 : les progrès de la vaccination à travers le monde | Statista Vous trouverez plus d’infographie sur Statista

Retour haut de page