Covid-19 : un antécédent de PIMS n’est plus une contre-indication à la vaccination, selon la HAS

(Medscape – Fanny Le Brun) Contrairement à de précédentes recommandations, la Haute autorité de santé (HAS) considère qu’il est désormais possible de lever la contre-indication à la primovaccination contre le Covid-19 chez les enfants et adolescents ayant présenté un PIMS post-infection au SARS-CoV-2, tout en précisant la nécessité de respecter un délai d’au moins 3 mois après la guérison du PIMS… [Lire la suite]

Retour haut de page