Covid-19 : une course au vaccin aux lourds enjeux financiers

(The Conversation – Fabrice Rousselot) La course au vaccin fait rage dans le monde et deux sociétés américaines, la société pharmaceutique Pfizer et la société de biotechnologies Moderna, ont annoncé qu’elles pourraient être prêtes pour la fin du mois de novembre 2020.

Le processus de développement d’un vaccin est long et aléatoire. De nombreuses sociétés pharmaceutiques se sont lancées sur cette piste à partir de techniques variées. Plusieurs gouvernements comme celui des États-Unis, de l’Union européenne ou du Japon ont passé de volumineuses précommandes à la fois pour s’assurer de la disponibilité de doses en quantités importantes – dès lors que leur efficacité serait prouvée – et pour en financer le développement et la production accélérés.

Si de grandes entreprises pharmaceutiques se sont logiquement positionnées dans la course comme AstraZeneca, Sanofi, GlaxoSmithKline (GSK), Johnson & Johnson ou encore des établissements publics en Chine ou en Russie, certains vaccins sont développés par des sociétés de taille plus réduites s’apparentant à des start-up de biotechnologies,… [En savoir plus]

Retour haut de page