Dans le sillage d’Omicron, les singularités de BA.2

(Le Monde – Marc Gozlan) L’ascension du variant Omicron (B.1.1.529) a été fulgurante dans de nombreux pays. Initialement détecté au Botswana et en Afrique du Sud en novembre 2021, ce nouveau variant du SARS-CoV-2 est aujourd’hui présent dans au moins 67 pays. Ce variant préoccupant est composé de trois sous-lignages désignés BA.1 (majoritaire), BA.2 et BA.3 (très peu détecté). Un sous-groupe de BA.1, dénommé BA.1.1, caractérisé par la présence de la mutation R346K a également été défini… [Lire la suite]

Retour haut de page