Désormais remboursé, le test salivaire EasyCov va-t-il être (enfin) largement autorisé ?

(Medscape – Marine Cygler) Le test salivaire EasyCov est désormais remboursé par la Sécurité sociale, d’après un arrêté publié le 5 janvier au Journal Officiel. Comme son nom l’indique, il a l’avantage d’être simple d’utilisation. Il est aussi rapide et présente une sensibilité bien meilleure que les tests antigéniques si bien qu’il est déjà utilisé à l’étranger et dans des entreprises privées. Avec son remboursement, il pourrait entrer – enfin, considèrent ses concepteurs de la biotech française SkillCell et du CNRS – largement et officiellement dans le dispositif de dépistage de l’infection au SARS-CoV2.

Plus économique, plus rapide et plus facile d’utilisation

Fin novembre dernier, la Haute Autorité de Santé (HAS) avait donné un avis favorable sur l’utilisation et le remboursement de ce test chez les patients symptomatiques pour lesquels le prélèvement nasopharyngé est impossible ou difficilement réalisable… [Lire la suite]

Retour haut de page