Effets tératogènes et psychiatriques sous isotrétinoïne : de nouvelles mesures sont nécessaires

(Medscape – Fanny Le Brun) Les effets tératogènes graves (anomalies foetales du cerveau, du visage ou du cœur) et le risque de troubles psychiatriques (anxiété, changements de l’humeur, dépression, tentatives de suicide) liés à la prise d’isotrétinoïne (principe actif des génériques du Roaccutane®) dans le traitement de l’acné sont bien connus. Cependant, malgré les mesures mises en place, le nombre de grossesses sous traitement reste élevé (environ 175 chaque année) et des troubles psychiatriques continuent d’être rapportés. Face à ce constat, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a décidé de réunir, début 2021, des représentants des professionnels de santé et des patients afin de déterminer les actions qui pourraient être mises en œuvre pour renforcer la réduction des risques liés à la prise de ces médicaments.

En attendant de nouvelles mesures, l’ANSM rappelle aux professionnels de santé et aux patients que… [En savoir plus]

Retour haut de page