Insuffisance rénale sévère : comment manier les bloqueurs du SRA ?

(Medscape – Stéphanie Lavaud) Comment manier les bloqueurs du système rénine angiotensine (SRA) en cas d’insuffisance rénale ? Doit-on les arrêter ? Ces questions qui remettent en cause le « dogme » sont d’actualité chez les cardiologues et les néphrologues. En attendant les résultats de l’étude STOP ACEi (en cours), le Pr Bruno Moulin (Service de Néphrologie et Transplantation ; CHU de Strasbourg) a apporté des éléments de réponse, cas clinique à l’appui, lors d’une session des Journées de l’hypertension artérielle (JHTA2020) [1].

Deux conséquences : l’hypoperfusion glomérulaire et l’hyperkaliémie

Il existe 5 stades d’insuffisance rénale (IR). « Ceux dont il va être question ici sont les stades les plus sévères, à savoir le stade 4 et le stade 5 non dialysé, c’est-à-dire ceux qui peuvent poser problème avec les bloqueurs système rénine angiotensine » a indiqué en préambule de sa présentation le Pr Moulin. Les deux principaux facteurs de progression de l’insuffisance rénale – sachant que la perte annuelle de débit de filtration glomérulaire (DFG) peut aller jusqu’à… [Lire la suite]

Retour haut de page