La montre connectée Scanwatch de Withings utilisée pour la télésurveillance de patients Covid+

(TICpharma – Léo Caravagna) La nouvelle montre connectée Scanwatch de Withings, présentée le 7 septembre par la société française, a été utilisée pour une expérimentation de télésurveillance de patients Covid+, a expliqué Alexandra Yembele, cheffe de projet marketing B2B chez Withings, à TICpharma.

Cette expérimentation a été menée avec l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) en avril et concernait « plus de 50 patients », a-t-elle ajouté.
Il s’agissait de patients hospitalisés « présentant un risque de développer des formes graves du Covid-19 » du fait d’antécédents cardiovasculaires.

Les résultats n’ont pas encore été publiés mais « ils sont globalement bons ».

« Les fonctions électrocardiogramme (ECG) et oxymètre ont été les plus sollicitées », a-t-elle précisé.

Withings « a obtenu une dérogation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) pour pouvoir utiliser la montre avant qu’elle ait obtenu son marquage CE », et ce « alors qu’elle était toujours en train d’être peaufinée ».

En partenariat avec l’Université Ludwig Maximilien de Munich, une autre expérimentation a été menée sur le même type de patients, qui étaient cette fois à domicile. Les résultats n’ont pas encore été rendus publics.

« Le cadre réglementaire français est compliqué », mais Withings a entamé une réflexion « pour intégrer le programme Etapes », a indiqué Alexandra Yembele.

Pour rappel, l’article 54 de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2018 a reconduit le programme Etapes (Expérimentations de financement de la télémédecine pour l’amélioration des parcours en santé) pour une durée de quatre ans (2018-2022). Ces expérimentations portent sur cinq pathologies: l’insuffisance cardiaque, l’insuffisance rénale, l’insuffisance respiratoire, le diabète et la télésurveillance des prothèses cardiaques implantables.

Outre un ECG et un oxymètre, la Scanwatch embarque un moniteur de fréquence cardiaque, un podomètre, un GPS et un écran pouvant afficher des notifications envoyées par le smartphone, apprend-on dans un dossier de presse publié par Withings. [En savoir plus]

Retour haut de page