L’Afrique déjà immunisée face à la pandémie ?

(Medscape – Agnès Lara) Existe-t-il, chez les personnes vivant en Afrique, une immunité croisée développée contre d’autres coronavirus susceptible d’apporter une protection contre le SARS-CoV-2 ? Une étude publiée dans Int J Infect Dissoutient cette hypothèse et expliquerait pourquoi ce continent semble relativement protégé.

Un moins lourd tribut que l’Amérique ou l’Europe

Une immunité croisée entre le SARS-CoV-2 et d’autres coronavirus humains bénins a été beaucoup plus fréquemment retrouvée avec des échantillons plasmatiques prélevés en Afrique subsaharienne, par rapport à des échantillons prélevés aux Etats-Unis avant la pandémie de Covid-19. Cette immunité semble liée au développement d’anticorps contre les protéines de nucléocapsides d’autres coronavirus humains bénins qui circulent de façon plus importante dans cette partie du monde. Elle pourrait expliquer le faible taux d’infection et de décès observé en Afrique subsaharienne par rapport à celui des États-Unis, même si cela reste encore à confirmer… [Lire la suite]

Retour haut de page