Le ministère de la Santé et 235 industriels signent une charte en faveur de l’e-santé

TICsanté – Le ministère des Solidarités et de la Santé et 235 industriels et éditeurs ont signé une charte, baptisée « engagé pour la e-santé », dans laquelle ils s’engagent à favoriser le développement de ce secteur, a fait savoir le ministère dans un communiqué le 14 septembre.

Les industriels « s’engagent formellement dans [la] feuille de route ministérielle » du numérique en santé et « à mener à bien plusieurs chantiers numériques essentiels à la modernisation de notre système de soins et à l’amélioration de la prise en charge des personnes dans les secteurs sanitaire et médico-social », a indiqué le ministère.

Ils promettent de « développer des systèmes d’information [SI], services et outils numériques conformes aux référentiels socles (éthique, sécurité, interopérabilité) et services socles » élaborés par l’Agence du numérique en santé (ANS).

Sont cités le dossier médical partagé (DMP), les messageries sécurisées de santé (MSSanté) et la e-prescription.

Les industriels s’engagent à « proposer au référencement les outils et services numériques développés dans le bouquet de services numériques aux professionnels [BSP] et/ou dans le store proposé aux citoyens via l’espace numérique de santé » (ENS), et à « renseigner activement les plateformes de tests proposées par les pouvoirs publics, notamment l’outil ‘convergence’, [qui permet de] mesurer et déclarer la conformité à la doctrine technique des systèmes d’information, services et outils numériques développés ». [En savoir plus]