L’e-santé et les outils numériques à l’AHA 2020

Par le Dr Thierry Garban Carquefou

L’AHA accueille cette année un congrès inédit entièrement et uniquement online en raison de la crise du Covid. Le dilemme actuel des soins de santé dans le monde est de savoir comment maintenir la capacité de services de qualité, non seulement pour ceux qui souffrent de la Covid-19, mais aussi pour les patients non-Covid-19, tout en protégeant les médecins, infirmières et autres travailleurs paramédicaux.

Le rôle et la place de la e-santé ont donc logiquement connu une évolution fulgurante ces derniers mois et seront donc fortement présents lors de ce congrès.

Fibrillation atriale

– Surveillance améliorée de la fibrillation auriculaire après une chirurgie cardiaque : principaux résultats de l’essai randomisé SEARCH-AF Cardiolink – SEARCH-AF, l’expérience du télémonitoring à l’américaine avec la société Cardiolink…

– Dépistage de la fibrillation auriculaire chez les personnes âgées lors des visites de soins primaires à l’aide d’électrocardiogramme à une seule dérivation réalisé par un assistant médical et interprété par un cardiologue : l’essai VITAL-AF 

– Résultats cliniques sur 3 ans dans un essai clinique pragmatique et randomisé à l’échelle nationale sur le dépistage de la fibrillation auriculairepar un patch de surveillance ECG continu portable – Mhealth Screening to Prevent Strokes – mSToPS

– Intervention invasive précoce pour la fibrillation auriculaire – EARLY-A

Technologies numériques pour optimiser les soins aux patients

– Un outil d’éducation thérapeutique électronique (email, sms) délivré à des patients suivis pour de l’insuffisance cardiaque chronique avec une fraction d’éjection réduite : l’essai EPIC-HF 

– Mes instructions de décharge audio à la demande enregistrées (MyRoad) en cas d’insuffisance cardiaque – MYROAD

– Transformation numérique des soins : rapport d’un an sur plus de 5 000 patients inscrits à un programme de gestion des risques CV basé sur un algorithme à distance (remontée des données par un appareil d’automesures de TA communiquant en bluetooth) pour parvenir à un contrôle optimal des lipides et de l’hypertension grâce à des prestataires non-médecins.

Voici donc encore un congrès qui, plus que jamais, va faire la part belle à la révolution numérique.

Date de publication : 3 novembre 2020

Retour haut de page