Le SARS-CoV-2 peut persister dans le corps pendant des mois et se disséminer précocement dans le cerveau

(Le Monde – Marc Gozlan) Une étude américaine, reposant sur des autopsies de patients décédés de la Covid-19, a consisté à traquer la présence du coronavirus dans de très nombreux organes et tissus du corps humain. Les résultats montrent que le SARS-CoV-2 peut provoquer une infection disséminée et persister dans l’organisme pendant des mois. Le virus peut notamment largement diffuser dans le cerveau à un stade précoce… [Lire la suite]

Retour haut de page