Les meilleurs footballeurs américains (soccer) ont un gros cœur – et c’est OK

(Medscape – Debra L. Beck) Aux Etats-Unis, les sportifs appartenant à l’élite footballistique (au sens européen du terme) ont un cœur généralement plus gros, plus épais et plus lourd que dans la population générale, selon une nouvelle étude qui fournit aux médecins des chiffres normatifs en échocardiographie et en ECG pour évaluer correctement la santé cardiaque des athlètes. Publiées récemment dans le JAMA Cardiology, ces données sont particulièrement précieuses actuellement, dans le contexte des inquiétudes au sujet des effets du Covid-19 sur le cœur et des recommandations sur la reprise possible de la compétition.

Un aperçu de la capacité du cœur à s’adapter 

Pour obtenir des valeurs de référence spécifiques à l’âge et au sexe, une équipe du Massachusetts General Hospital de Boston, conduite par les Drs Timothy Churchill et Aaron Baggish, a analysé les données portant sur 122 joueuses et 116 joueurs des équipes nationales américaines de football (soccer). Ils s’étaient préparés pour la Coupe du Monde et ont passé un dépistage pré-participatif exigé par la FIFA. Ces athlètes dépassaient fréquemment les normes échocardiographiques… [Lire la suite]

Retour haut de page