Maladie cardiovasculaire et cancer du sein

Des données du CH de Saint Etienne montrent qu’entre 2010 et 2011 l’incidence des événements cardiovasculaires était de 5,8% chez leurs patient(e)s atteint(e)s de cancer du sein.

À retenir

L’étude publiée dans BMC Cancer montre que :

  • La moitié des individus diagnostiqués pour cancer du sein au stade III (UICC) présentaient un risque cardiovasculaire au moment du diagnostic du cancer.
  • Le risque d’évènement cardiovasculaire serait complexe car multi-factoriel, impliquant à la fois les antécédents cardiovasculaires du sujet, son profil (âge, IMC, tabagisme…), et les traitements du cancer du sein eux-mêmes.

Ces données mettent en évidence l’importance de stratifier le risque cardiovasculaire au moment du diagnostic de cancer du sein, afin de mettre en place des stratégies prophylactiques chez les sujets les plus à risque. Elles mettent également en lumière la nécessité de mener de plus amples études afin de pouvoir établir des recommandations pratiques qui à ce jour manquent aux cliniciens. [En savoir plus]

Retour haut de page