Myopathie de Duchenne : un traitement par IEC diminue la mortalité

(Medscape – Stéphanie Lavaud) Une étude française confirme qu’un traitement préventif précoce par inhibiteur de l’enzyme de conversion (IEC) de l’angiotensine chez les patients de 8 ans ou plus atteints de myopathie de Duchenne est associé à une survie globale significativement plus élevée et à un taux d’hospitalisation pour insuffisance cardiaque plus faible. Les résultats de ces travaux ont fait l’objet d’une publication dans  l’European Heart Journal [1] .

La myopathie de Duchenne (MD) est une affection génétique grave due à l’absence de dystrophine, une protéine de soutien essentielle à la contraction musculaire. Elle entraîne une… [Lire la suite]

Retour haut de page