PLFSS : indemnités journalières pour les médecins libéraux et financements supplémentaires pour l’hôpital

(Medscape – Véronique Hunsinger) Présenté par le gouvernement le 29 septembre dernier, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2021 est examiné jusqu’à la fin de la semaine à l’Assemblée nationale avec des nouveautés, imposées ou inspirées par la crise du Covid, comme l’ouverture aux professionnels libéraux d’indemnités journalières (IJ) sans carence et l’abondement au financement du budget des hôpitaux publics afin d’affronter la deuxième vague.

Indemnités journalières sans carence : un premier pas

Tout d’abord, le gouvernement a déposé juste avant le début de l’examen du texte au Parlement un amendement qui ouvrira aux professionnels libéraux la possibilité de bénéficier d’indemnités journalières (IJ) sans carence mais en échange d’une nouvelle cotisation. Il s’agit là d’une réponse à une revendication de l’Union nationale des professions libérales (Unapl). « La crise sanitaire a mis en lumière les difficultés rencontrées par de nombreux professionnels libéraux de l’absence d’indemnités ou dans certains cas d’un délai de carence de 90 jours pour les arrêts maladie, fait valoir cette dernière. Le régime de protection sociale des professionnels libéraux, en matière d’IJ, n’est pas homogène selon les professions ». Pour les médecins libéraux, le délai de carence, avant de pouvoir bénéficier d’indemnités lors d’un arrêt maladie, est actuellement de 90 jours… [En savoir plus]

Retour haut de page