Près d’un quart des adultes en Europe sont désormais considérés comme « obèses »

(Le Monde – AFP) Aucun pays européen ne peut actuellement prétendre stopper la progression de surpoids et d’obésité qui fait rage sur le Vieux Continent et qualifiée d’« épidémie » par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un nouveau rapport, publié mardi 3 mai. L’ampleur du problème s’est révélée avec force lors de la pandémie de Covid-19 où le surpoids était un facteur de risque… [Lire la suite]

Retour haut de page