Robots, drones et applications de surveillance : l’avenir inattendu de la médecine

Le secteur de la santé a souvent été laissé de côté lorsqu’il s’agit d’innovations numériques. Cela s’explique en partie par le fait que ces services sont souvent sous-financés et que les ressources dont ils disposent sont affectées autant que possible aux soins de première ligne. Mais il est de plus en plus évident que la technologie peut aider les médecins à faire face à la pression croissante qui s’exerce sur eux pour qu’ils fournissent davantage de services. Pendant la pandémie mondiale, l’adoption à grande échelle de toutes les techniques, de la vidéoconférence à l’IA, n’est pas prête de s’arrêter.

Les robots pourraient offrir un moyen de fournir des soins hospitaliers tout en réduisant les risques de transmission. Avant la crise sanitaire, les robots étaient principalement utilisés dans les salles d’opération, sous le contrôle des chirurgiens. Aujourd’hui, les robots assument de nouveaux rôles dans les hôpitaux, remplaçant les travailleurs cliniques et autres travailleurs hospitaliers pour aider aux soins médicaux et à la logistique de la gestion des hôpitaux.

L’entreprise danoise UVD Robots a déployé ses robots automoteurs dans plusieurs hôpitaux cette année ; les machines peuvent désinfecter les salles de bactéries et de virus en utilisant la lumière UV. A Wuhan, l’épicentre de l’épidémie, des robots ont également été utilisés pour livrer de la nourriture et des médicaments aux patients dans les services de traitement des coronavirus. D’autres robots ont été mis en service pour surveiller les symptômes du coronavirus chez les patients, notamment en vérifiant leurs signes vitaux, tandis que des robots de téléprésence ont permis aux médecins et aux patients de parler sans avoir à être physiquement ensemble. [En savoir plus]