Tocilizumab et Covid-19 : que retenir des trois nouvelles études publiées ?

(Medscape – Caroline Guignot) Des données issues d’études observationnelles ont suggéré l’intérêt du tocilizumab dans la prise en charge des formes sévères de COVID-19, certaines évoquant également un bénéfice en termes de mortalité. Cependant, aucune étude clinique randomisée n’avait pour l’heure été publiée sur le sujet. Le JAMA, en rapportant simultanément les données de deux études cliniques randomisées (CORIMUNO-19 et RCT-TCZ-COVID-19) et d’une large étude observationnelle (STOP-COVID) suggère un léger bénéfice sur le plan clinique, sans avantage en termes de mortalité à 28 jours.

L’étude française CORIMUNO-19 en bref

Dans cette étude française randomisée multicentrique ouverte, 131 patients (32% de femmes, âge médian 64 ans) ayant une pneumonie COVID-19 modérée à sévère et nécessitant une oxygénothérapie a été randomisée (1:1) pour recevoir du tocilizumab (TCZ) ou des soins standards seuls. Ils ne devaient pas avoir de ventilation invasive ou être admis en soins intensifs. Deux critères principaux d’évaluation ont été définis : la progression sur l’échelle de gravité de l’OMS (OMS-CPS >5) à J4 et la survie sans ventilation (y compris ventilation non invasive) à J14. [En savoir plus]

Retour haut de page