Traitement du RA sévère asymptomatique : la chirurgie pourrait être préférable à la surveillance rapprochée

(Medscape – Dr Jean-Pierre Usdin) La surveillance d’un patient ayant un rétrécissement aortique (RA) très serré peut être prise en défaut que ce soit du fait du patient ou du médecin. L’intervention précoce est-elle alors préférable à la surveillance chez ces patients qui n’ont pas de symptôme et dont on sait qu’ils sont à risque de complications majeures brutales ou à moyen terme ?

Cette question a été le thème d’un Grand débat lors du congrès 2022 de l’European Society of Cardiology (ESC). Elle était co-présidée par Alec Vahanian (Université Paris-Descartes – Paris, France) et Christian Hengstenberg (University Hospital St. Polten – St. Polten, Autriche)… [Lire la suite]

Retour haut de page