Trop de « bon » cholestérol pourrait aussi être néfaste

(Medscape – Suzanne Heinzl) Contrairement à l’idée répandue selon laquelle le cholestérol HDL (HDL-C) est toujours bénéfique, un taux de HDL-C très élevé (supérieur à 80 mg/dl) serait associé à un risque de mortalité accru chez les patients atteints de coronaropathie. C’est en tout cas la conclusion d’une étude de cohorte prospective et multicentrique menée aux États-Unis, et dont les résultats ont été publiés dans le JAMA Cardiology… [Lire la suite]

Retour haut de page