Une étude établit un lien entre l’augmentation de l’exercice et le risque d’apnée du sommeil

Une étude publiée en ligne en tant qu’article accepté dans le Journal of Clinical Sleep Medicine a révélé qu’une augmentation de l’activité physique est associée à un risque plus faible d’apnée obstructive du sommeil, un trouble respiratoire courant lié au sommeil. L’étude est la plus importante à ce jour axée sur la relation entre l’apnée du sommeil et les niveaux d’activité physique dans la communauté en général.

Les chercheurs ont examiné les données sur le mode de vie, les données médicales, sociodémographiques et sur la santé du sommeil recueillies auprès de plus de 155 000 adultes participant à l’étude. Sur la base de l’activité physique des participants avec et sans apnée du sommeil, les enquêteurs ont déterminé qu’une augmentation modeste de l’activité physique, y compris la marche, est associée à une réduction de 10 % du risque de développer une apnée du sommeil. [En savoir plus – en anglais]