Vaccin d’Oxford : que disent les nouvelles données publiées

(Medscape – Aude Lecrubier) Suite aux annonces prometteuses des laboratoires sur l’efficacité et la tolérance des vaccins contre la maladie Covid-19, les publications scientifiques dans des revues à comité de lecture étaient attendues avec impatience.

La première d’entre elles est parue le 8 décembre dans le Lancet[1] . Elle rapporte les premières données d’efficacité du vaccin d’Oxford (ChAdOx1/ AZD1222), à vecteur viral non réplicatif, obtenues à partir d’une analyse poolée de deux essais de phase 2/3 réalisés au Royaume Uni et au Brésil (n=11 636) et les données de tolérance chez 23 745 participants enrôlés dans 4 essais cliniques au Royaume-Uni, au Brésil, et en Afrique du Sud.

Il ressort de cette analyse intermédiaire que le vaccin protège de la maladie symptomatique dans 70 % des cas—avec une efficacité de 62 % lorsque deux doses complètes sont administrées à quelques semaines d’intervalle et de 90 % lorsqu’une demie dose puis une dose complète sont administrées (voir encadré sur les différentes doses administrées).

Aussi, les données de sécurités semblent rassurantes avec 3 effets secondaires graves potentiellement associés au vaccin survenus parmi les… [Lire la suite]

Retour haut de page