Vaccins contre le SARS-CoV-2 : où en est la recherche clinique ?

(Medscape – Caroline Guignot) Ces derniers jours, l’actualité sur les vaccins anti-SARS-CoV-2 s’est accélérée avec la communication sur les résultats intermédiaires de l’essai de phase 3 sur le vaccin à ARNm BNT162b2 de Pfizer/BioNTech, la communication de l’institut de recherche russe sur le vaccin Sputnik V de Gamaleya, et encore plus récemment l’annonce de résultats intermédiaires encourageants par la biotech américaine Moderna pour son vaccin mRNA-1273.

Rappelons qu’aujourd’hui, onze vaccins anti-SARS-CoV-2 ont atteint le stade d’étude de phase 3 à travers le monde : 

  • quatre utilisant un virus vivant inactivé (BBPI-CovV et WIBP de Sinopharm, CoronaVac de SinoVac, Covaxin de Bharat Biotech),
  • quatre utilisant un vecteur viral non réplicatif (ChAdOx1-s d’AstraZeneca,  Ad5-nCoV de CanSino, Ad26CoV2.s de Janssen et Gam-COVID-Vac ou Sputnik V de Gamelaya)
  • un vaccin basé sur une sous-unité protéique (NVX-CoV2373 de Novavax)
  • deux vaccins à ARNm (mRNA-1273 de Moderna et BNT162b2 de Pfizer/BioNTech)

L’espoir des vaccins à ARNm

Ces derniers jours, le vaccins BNT162b2, basé sur un ARNm qui code pour la protéine Spike du SARS-CoV-2 a fait la une des médias : les résultats de l’analyse intermédiaire communiqués le 9 novembre dernier font en effet état d’une efficacité de 90% vis-à-vis du risque de développer la maladie chez les personnes vaccinées par BNT162b2 (l’un des 4 vaccins expérimentaux développé par ces laboratoires) par rapport à ceux ayant reçu un placebo.

L’essai de phase 3 dont ils sont issus a été lancé fin juillet et a recruté plus de… [Lire la suite]

Retour haut de page