Le syndrome d’apnées du sommeil

Le SAS augmente le risque des maladies cardiovasculaires avec un impact majeur dans le développement et dans le pronostic des pathologies cardiovasculaires
Baroin_jean-Pierre_225x225
Jean-Pierre Baroin
Cardiologue (Brou-sur-Chantereine)

Le syndrome d’apnées du sommeil est une pathologie extrêmement fréquente en population générale, et en particulier pour les patients porteurs de pathologies cardiovaculaires qui concernerait un patient sur trois. Il s’agit d’un véritable facteur de risque indépendant susceptible de favoriser le développement de pathologies cardiovasculaires pour les formes les plus sévères telles la fibrillation auriculaire, l’hypertension artérielle, l’insuffisance cardiaque, les AVC,… avec une aggravation du risque lorsque ces pathologies sont avérées.
Le cardiologue est en première ligne pour rechercher cette pathologie chez les patients qui le consulte pour un autre motif que le SAS.

Suivi du patient apnéique

Avec une prévalence dans les pathologies cardiaques montant jusqu’à 83 % dans l’HTA résistante, le syndrome d’apnées du sommeil est une pathologie qui doit intéresser le cardiologue. On la retrouve également dans l’insuffisance cardiaque et la fibrillation auriculaire. Benoît Lequeux fait le point sur cette pathologie très fréquente.
Benoît Lequeux
Cardiologue

A propos du Syndrome d’Apnées du Sommeil

Le syndrome d’apnées du sommeil (SAS) est l’un des Troubles Respiratoires du Sommeil les plus fréquents et touche environ 1 adulte sur 5.

Prise en charge du Syndrome d’Apnées du Sommeil

Le médecin a un rôle essentiel à jouer à chaque étape du parcours de soin du patient apnéique : dépistage, diagnostic, prescription du traitement et suivi de celui-ci, ainsi que de l’observance du patient.

Ressources pour les patients

Des supports pédagogiques sont à votre disposition afin d’expliquer à vos patients leur pathologie et les accompagner tout au long de leur traitement.

Formation des médecins

Tout médecin prenant en charge des patients apnéiques doit, s’il n’est pas pneumologue ou pas titulaire d’un diplôme reconnu comme ouvrant droit au titre dans le domaine des pathologies du sommeil (Diplôme Inter-Universitaire), avoir réalisé un parcours de Développement Professionnel Continu (DPC) de 40 heures.

Avec le support institutionnel de

Ces produits sont des dispositifs médicaux, veuillez vous référer à leurs notices d’utilisation pour plus d’information.

Apnée du sommeil, PPC et COVID-19

Consultez le site de la Société Française de Recherche et de Médecine du Sommeil, SFRMS

© Copyright ResMed

Retour haut de page