SAS

Le syndrome d'apnées du sommeil

Le SAS augmente le risque des maladies cardiovasculaires avec un impact majeur dans le développement et dans le pronostic des pathologies cardiovasculaires

Le syndrome d’apnées du sommeil est une pathologie extrêmement fréquente en population générale, et en particulier pour les patients porteurs de pathologies cardiovaculaires qui concernerait un patient sur trois. Il s’agit d’un véritable facteur de risque indépendant susceptible de favoriser le développement de pathologies cardiovasculaires pour les formes les plus sévères telles la fibrillation auriculaire, l’hypertension artérielle, l’insuffisance cardiaque, les AVC,… avec une aggravation du risque lorsque ces pathologies sont avérées.
Le cardiologue est en première ligne pour rechercher cette pathologie chez les patients qui le consulte pour un autre motif que le SAS.

Jean-Pierre Baroin. Cardiologue (Brou-sur-Chantereine)

Le SAS

Quels sont les effets aigus du SAOS sur le cœur ? Quelles sont les possibles complications cardiovasculaires à long terme ? Les réponses en vidéo.

Les interviews

Nous avons demandé à des cardiologues spécialisés dans le syndrome d'apnées du sommeil de nous faire part de leurs expériences.

les imédias

Différents supports pédagogiques sont à votre disposition auprès de notre soutien institutionnel.

Le syndrome d’apnées du sommeil dans les recommandations de cardiologie

Le SAS fait partie de la liste des pathologies qui augmentent le risque de maladies cardiovasculaires dans les recommandations européennes de prévention du risque cardiovasculaire de la société européenne de cardiologie.

Retour haut de page