Le point de vue de nos experts

Avec le soutien institutionnel du laboratoire

Rythmologie

marijon_250x250
Eloi Marijon  (Paris)

En 2022, les ventricules prennent le dessus sur les oreillettes !!

Le versant rythmologique de l’ESC sera en effet dominé cette année par la sortie des nouvelles recommandations sur la mort subite et arythmies ventriculaires, les dernières remontant à 2015 (26 août, 8h30, salle Barcelona) ; les différents aspects seront détaillés un peu plus tard dans la matinée (26 août, 11h15, salle Barcelona). Les challenges les plus significatifs concernant la mort subite seront développés dans une session assez originale, organisée par le Lancet (29 août, 14h00, Dali).

La France sera bien représentée lors des hotlines/late-Breaking Science avec la présentation du registre ESCAPE-NET sur la mort subite de la femme pendant le sport (centre d’expertise mort subite de Paris, Orianne Weizmann) et les premiers résultats de la cohorte française HONEST des porteurs de défibrillateurs sous-cutanés par le David Perrot (28 août, 14h00, Picasso). Une sous-analyse de l’étude PREATORIAN (1er essai contrôlé randomisé comparant le défibrillateur traditionnel transveineux au défibrillateur sous-cutané), ainsi que les derniers résultats du défibrillateur extravasculaire (sonde rétrosternale) seront présentés à la même session.

Les dernières analyses du consortium PROFID concernant un score de risque de mort subite chez les coronariens à FEVG modérément altérée, guidé par l’intelligence artificielle, seront présentés par Gerhard Hindricks (29 août, 11h15, Picasso).

 

Mais la fibrillation atriale reste d’actualité. Les dernières sous-analyses des essais LOOP (patients ≥ 70 ans à risque de développer de la FA, comparaison moniteur sous cutané vs suivi habituel, en termes d’événements thromboemboliques) et EAST-AFNET (comparaison prise en charge précoce d’une FA par une stratégie de contrôle du rythme vs stratégie de contrôle de la fréquence) seront présentées en LBT (29 août, 14h00, Paris).

Par ailleurs, les données du vaste registre international de « vraie vie », GLORIA-AF, de patients sous AOD seront discutés (29 août, 11h15, Picasso), ainsi que les résultats de l’essai contrôlé randomisé INVICTUS (rivaroxaban vs AVK dans la fibrillation atriale associée à une valvulopathie rhumatismale) (28 août, 8h30, Barcelona).

Enfin, l’étude CAPLA, comparant les stratégies ablatives dans la FA persistante (isolation mur postérieur en plus de l’isolation des veines pulmonaires), sera présentée par l’équipe de Melbourne (26 août, 16h30, Dali). Bref, je ne sais pas vous, mais tout cela me met déjà l’eau à la bouche !!

Bon été d’ici là.

Notre prochain congrès

du 20 au 22 octobre 2022

Strasbourg

Retour haut de page