La minute vasculaire – ACST 2

Par Serge Cohen – Marseille

Après les résultats des vielles études ACAS et ACST datant de 20 ans et plus, nous attendions avec impatience les résultats d’ACST2.

Cette étude débutée en 2008 et terminée en 2020 a inclus 3 625 patients de 130 centres porteurs d’une sténose carotidienne asymptomatique > 60%. Les patients ont été randomisés en 2 groupes équivalents : angioplastie-stenting et chirurgie. 

A 30 jours, on note 1% d’événements vasculaires graves (décès/AVC sévères), 2% d’AVC non invalidants.

Sur un suivi moyen de 5 ans, le taux d’AVCest de 5% environ dans chaque groupe. Ces résultats appellent plusieurs commentaires : tout d’abord un faible taux d’événements cardiovasculaires graves périopératoires. Par ailleurs, à long-terme, match nul entre chirurgie et angioplastie.

A la lumière de ces résultats, qui démontrent une bonne maîtrise technique dans chaque groupe avec peu de complications, les indications de l’angioplastie-stenting chez les patients asymptomatiques seront certainement élargies.

En effet, limitées essentiellement aujourd’hui aux resténoses post-chirurgicales, aux sténoses radiques et aux patients atteints de sévères comorbidités, on pourrait demain proposer l’angioplastie à toutes les sténoses asymptomatiques sévères qui méritent d’être traitées chez des patients sans comorbidité particulière. 

cardionews_500x110
Retour haut de page