Infarctus du myocarde de type 2 : de nombreux patients ne voient pas de cardiologue

(Medscape – Steve stiles) On estime que 40 % des patients hospitalisés avec un diagnostic d’infarctus du myocarde (IDM) type 2 ne sont pas évalués par un cardiologue au moment de l’admission : ce sont les données d’une étude basée sur une expérience menée pendant plusieurs mois dans un important centre médical, le Massachusetts General Hospital.

Il en découle que ces patients pourraient être privés d’examens, en nombre et qualité, de prescriptions appropriées à la sortie, et ne bénéficieraient pas d’un suivi avec une consultation cardiologique. Cette analyse a été publiée le 9 novembre 2020 dans Circulation :Cardiovascular Quality and Outcomes et présentée lors des sessions scientifiques du congrès virtuel de l’American Heart Association

Une lacune dans les soins 

Quelles qu’en soient ses limites, cette publication reposant sur l’étude des codes diagnostiques et des dossiers des patients, pose questions sur la façon dont les cliniciens et le système hospitalier prennent en charge les patients admis avec le diagnostic d’IDM de type 2… [Lire la suite]

Retour haut de page