Participez à l'enquête PAFF !

Chers Collègues, Chers amis, 

Le CNCF a souhaité réaliser, avec l’aide du Syndicat National des Cardiologues, une photographie de la prescription des AOD pour fibrillation atriale en France en 2021, il s’agit de l’enquête PAFF (Prise en charge des patients sous AODs pour leur FA en France).
Nous avons mis en place un e-CRF dans le cadre de cette enquête que nous avons conçue avec le soutien institutionnel du laboratoire Bayer.

En effet, de nombreux registres rapportent l’utilisation des AOD mais souvent n’intègrent pas tous les paramètres. De plus, il n’existe aucune information du côté du cardiologue, de son analyse et des raisons qui ont motivé sa prescription. 

PAFF se propose de réaliser cette grande enquête, par les cardiologues libéraux français à partir de patients atteints de FA, vus en consultation. 
Le principe est le suivant : après inscription, vous pourrez inclure vos patients dans un e-CRF très simple d’utilisation. 2 à 3 minutes maximum suffisent pour inclure un patient atteint de FA et l’objectif est d’en inclure dix.

Après les inclusions et afin de vous remercier de votre participation à ce projet ambitieux, le CNCF mettra à votre disposition une montre connectée Move ECG de Withings pour dépister les troubles du rythme de vos patients (non inclus dans le soutien institutionnel de Bayer).

L’ambition de cette enquête est donc de faire une description précise, documentée, argumentée de l’anticoagulation de la FA en 2021 par AOD après 10 d’expérience de cette classe thérapeutique. La vie réelle du terrain bousculera-t-elle les idées reçues sur cette prise en charge et les prescriptions des cardiologues praticiens ?
La réponse en janvier 2022 aux JESFC !

Critères d’inclusion

Tout patient de plus de 18 ans vu à la consultation :
  • souffrant de FA ou flutter
  • sous AOD (en cours ou prescription lors de cette consultation)
  • quelle que soit la forme et l’ancienneté de l’arythmie

Le CNCF et le SNC comptent sur vous ! 

Très amicalement

Serge Cohen

Étude PAFF

Coordinateur national : Maxime Guenoun 
Comité scientifique : Serge Cohen – Pierre Sabouret – Marc Villacèque

Retour haut de page