700 000 à 1,6 millions d’américains touchés par les troubles de l’olfaction post-Covid

(Medscape – Hélène Joubert) Une publication américaine fait état d’une préoccupation croissante en termes de santé publique envers les troubles olfactifs chroniques post-Covid-19. Elle estime le nombre de patients américains touchés entre 700 000 et 1,6 millions[1].

Dans l’étude, le nombre de patients infectés par le Covid déclarant un trouble de l’odorat se situerait aux alentours 2 et 3 % après six mois, une estimation conforme à la littérature scientifique. Aussi, seuls 5 % des patients présentant des troubles de l’odorat post-Covid s’en plaindraient encore à un an. Ces chiffres considérables sont néanmoins à relativiser, ont indiqué la Dr Charlotte Hautefort (Paris) et le Pr Dominique Salmon-Ceron (Paris) à Medscape édition française[Lire la suite]

Retour haut de page