Amylose à transthyrétine avec cardiomyopathie : Vyndaqel® 61mg obtient un remboursement

(Medscape – Aude Lecrubier) Vyndaqel® 61mg (tafamidis) est désormais disponible et remboursé à 65% en France comme traitement de première intention de l’amylose à transthyrétine de type sauvage ou héréditaire chez les patients adultes présentant une cardiomyopathie (ATTR-CM).

Le tafamidis est le premier et seul traitement autorisé en Europe ayant démontré une réduction de la mortalité et de la fréquence des hospitalisations dans l’ATTR-CM d’origine cardiovasculaire chez les adultes atteints d’une ATTR-CM. La population cible de Vyndaqel® 61mg dans cette indication est estimée à 5000 patients en France… [Lire la suite]

Retour haut de page