AOD : les antidotes réduisent les saignements mais les décès restent encore élevés

(Medscape – Patrice Wendling) Les produits qui contrecarrent les effets des anticoagulants oraux directs (AOD) sont très efficaces chez les patients souffrant d’hémorragies sévères, mais malgré leur emploi le taux de mortalité reste élevé, selon les résultats d’une méta analyse.

L’hémostase effective a été obtenue chez 78,5% des patients traités avec l’inhibiteur, néanmoins l’échec d’une hémostase efficace est associé à un risque relatif (RR) de décès trois fois plus élevé (RR = 3,63 ; IC 95% = 2,56-5,16).

« Cela a des implications… [Lire la suite]

Retour haut de page