Baisse des lipides : l’obicetrapib oral va-t-il concurrencer les PCSK9 ?

(Medscape – Sur Hughes) Morts et enterrés, les inhibiteurs de la CEPT (cholesteryl ester transfer protein) ? Peut-être pas. Des résultats prometteurs sur un nouvel antilipidémiant appartenant à cette classe thérapeutique – qui avait été largement abandonnée ces dernières années – ont été présentés au congrès annuel de l’American Heart Association (AHA 2021)[1]. Les nouvelles données montrent que l’obicetrapib réduit le LDL de moitié quand il est administré avec des statines puissantes. Avec l’avantage d’une présentation orale, il pourrait même entrer en compétition avec les inhibiteurs de la PCSK9 ou du nouveau médicament, l’inclisiran. De quoi imaginer un retour gagnant des anti-CEPT… [Lire la suite]

Retour haut de page