Cancer de la prostate : risque de TEV majoré de 50% dans les 5 ans après le diagnostic

(Medscape – Marine Cygler) La relation étroite entre le cancer et la thromboembolie veineuse (TEV) continue d’être explorée. Et l’on comprend l’importance de ce type de recherche quand on sait que la TEV est la seconde cause de décès derrière le cancer lui-même chez les patients cancéreux. De tout récents travaux viennent de montrer que dans les cinq années suivant le diagnostic de cancer, les hommes atteints d’un cancer de la prostate ont 50 % de risque en plus d’être touchés par une TEV que ceux qui n’ont pas de cancer de la prostate. Publiés dans le journal BMJ Open, les résultats de cette étude fondée sur une cohorte nationale suédoise devraient pousser les médecins à prendre en compte ce sur-risque chez leurs patients avec un cancer de la prostate afin que la TEV soit repérée et prise en charge au plus vite… [Lire la suite]

Retour haut de page