Cardiovasculaire : le régime méditerranéen prouve sa supériorité face au régime pauvre en graisses

(Medscape – Nathalie Barrès) Une étude a comparé les effets du régime méditerranéen et pauvre en graisses en prévention cardiovasculaire secondaire. Elle montrela supériorité du premier sur le deuxième. Le régime méditerranéen diminuerait le risque d’événement cardiovasculaire majeur de 26% chez les patients ayant une coronaropathie. Ces bénéfices iraient même jusqu’à 33% de réduction d’événement cardiovasculaire majeur chez les hommes dans ce même contexte de prévention secondaire… [Lire la suite]

Retour haut de page