Covid-19 : le pari risqué des transferts de malades

(Le Monde) Un an après le début du confinement de mars 2020, qui allait marquer l’entrée de la France dans une interminable crise sanitaire, trois régions, l’Ile-de-France, les Hauts-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur restent sous haute tension. Elles font l’objet d’une riposte « locale et graduée », ainsi que l’a défini le gouvernement.

La notion de « local » n’a cependant plus grand sens lorsque l’on parle de l’Ile-de-France. La région abrite près de 20 % de la population nationale et produit environ 30 % de la richesse nationale. Elle est, en outre, une zone de passage intense. Si le président de la République était, par malheur, contraint de la reconfiner, sa décision aurait une portée nationale… [Lire la suite]

Retour haut de page