Covid-19 : l’ombre des variants BA.4 et BA.5 plane sur l’été

(Réalités Biomédicales – Le Monde – Marc Gozlan) La communauté scientifique internationale est pleinement mobilisée pour évaluer les  propriétés biologiques et virologiques de BA.4 et BA.5, les deux nouveaux sous-lignages d’Omicron, identifiés pour la première fois en Afrique du Sud et qui sont devenus en mai les variants prédominants dans ce pays. Ils y ont provoqué une nouvelle vague de contaminations mais de moindre ampleur que les précédentes. Au Portugal, BA.5, qui s’est imposé à la mi-avril, est à l’origine d’un important rebond de l’épidémie de Covid-19 et d’une mortalité conséquente chez les plus de 80 ans… [Lire la suite]

Retour haut de page