Covid-19 : quelles conséquences psychologiques chez les patients hospitalisés ?

Quel que soit le domaine de recherche ou d’intervention, toutes les disciplines se sont mises en ordre de marche afin de lutter, chacune à leur niveau, contre l’épidémie de la Covid-19.

Outre les équipes travaillant à comprendre et combattre ses effets en termes de santé physique, d’autres spécialistes se sont penchés sur les dommages qu’elle peut causer à notre santé mentale. Qu’en retenir ?

Le confinement est-il traumatique ?

Au King’s College de Londres Samantha Brooks et son équipe ont par exemple montré que le placement en quarantaine pouvait avoir des conséquences à long terme sur la santé psychique des populations. Leurs résultats indiquent que les situations de confinement peuvent faire craindre chez certaines diverses manifestations délétères telles que le fléchissement de l’humeur, l’hyperactivité au stress, l’irritabilité, la peur, la colère, l’insomnie, voire des symptômes du trouble de stress post-traumatique.

Disons-le d’emblée : il est selon nous hasardeux de considérer que le confinement puisse en soi être « traumatique », c’est-à-dire pourvoyeur d’une blessure psychique inductrice de reviviscences, comme le laissent entendre bien trop d’études. Certes, en fonction de l’endroit où l’on est confiné, et les personnes avec qui l’on partage cette situation, le confinement peut être une épreuve difficile et douloureuse. En outre, cette situation a fragilisé de nombreux malades, privés des semaines durant de soins et de contact avec leur médecin : tous ont dû composer avec leur(s) pathologie(s) et leurs traitements, ce qui fut pour beaucoup « une épreuve dans l’épreuve ».

Malgré tout, le confinement en lui-même n’a rien de traumatique. Il peut toutefois jouer un rôle de « déclencheur » : les émotions et les sentiments générés par la pandémie ou la situation de confinement sont susceptibles de réactiver les souvenirs d’épisodes traumatiques plus anciens.

Outre le confinement, plusieurs équipes se sont intéressées aux effets psychologiques de la Covid-19 sur les personnes concernées directement par la maladie ou infectées.

Le vécu psychoémotionnel des malades et les conséquences à long terme restent peu connus. Cependant, au regard des données disponibles et des observations cliniques réalisées par notre équipe, on constate que ce virus, avec sa panoplie de symptômes, a profondément bouleversé leur équilibre psychoémotionnel. [En savoir plus]