Crise de goutte et risque cardiovasculaire

(Medscape – Caroline Guignot) Selon une large étude britannique, il existe une association entre une poussée de goutte et la survenue d’un événement cardiovasculaire (infarctus aigu du myocarde ou accident vasculaire cérébral) dans les 6 mois et, a fortiori dans les 2 mois suivant la crise, y compris chez ceux traités par colchicine ou d’autres traitements reconnus dans la prise en charge de la goutte… [Lire la suite]

Retour haut de page