Diminution des cas d’infections invasives à méningocoques, effet positif du Covid-19 ?

(Medscape – Marie Torre) Le confinement et les mesures-barrières liés au Covid-19 ont fait chuter le nombre de cas d’infections invasives à méningocoques (IIM) et ont bousculé la mise à jour des recommandations vaccinales [1].

Chute du nombre de cas d’IIM 

Le méningocoque (Neisseria meningitidis) se transmet par les sécrétions rhino-pharyngées lors de contacts proches, dans les 10 jours qui précèdent la survenue de l’IIM [2].

En France, les principaux sérogroupes responsables d’IIM sont… [Lire la suite]

Retour haut de page