Faire un arrêt cardiaque quand on est infecté par le Covid-19 augmente fortement le risque de décès

(Medscape – Stéphanie Lavaud) Infection par le Covid-19 et arrêt cardiaque font très mauvais ménage. C’est ce que démontre une étude de registre suédoise – la première à s’intéresser de près aux patients présentant ces deux pathologies. Les résultats, portant sur la première vague pandémique de 2020, montrent en effet que les patients infectés par le Covid-19 ayant fait un arrêt extra-hospitalier ont un risque de décès dans les 30 jours multiplié par 3,4, [IC95% : 1,31–11,64], tandis que ceux qui ont fait un arrêt dans l’établissement de soin avaient un risque de décès augmenté de 2,3 [IC95% : 1,27–4,24]. En comparant la période pandémique à la période pré-pandémique de début 2020, les auteurs observent un risque 2,3 fois plus élevé de décès dans les 30 jours, chiffre majoritairement tiré par les femmes, qui ont un risque 9 fois plus élevé de mourir après un arrêt cardiaque à l’hôpital, selon ce travail publié dans le European Heart Journal [1,2].

Pour le premier auteur, le Dr Pedram Sultanian, un doctorant de l’Université de Göteborg (Suède) : « Notre étude montre clairement qu’arrêt cardiaque et… [Lire la suite]

Retour haut de page