Faute de prise en charge, un deuxième décès aux urgences de Strasbourg en moins de deux ans

(Medscape – Jacques Cofard) C’est le plus terrible désaveu de l’efficacité de la mission flash mise en place par le tout nouveau ministre de la Santé François Braun, qui avait pour objectif d’éviter de mauvaises prises en charge dans les services d’accueil aux urgences (SAU) cet été : un patient de 81 ans est mort aux urgences des hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS), après avoir passé une vingtaine d’heures sur un brancard dans une zone de soins. Il a été découvert lors du changement d’équipes, rapporte l’AFP… [Lire la suite]

Retour haut de page