Insuffisance cardiaque : l’inhibiteur de la néprilysine, sacubitril, pas associé à une altération cognitive dans PERSPECTIVE

(Medscape – Mitchel L. Zoler) Une des nouveautés des recommandations européennes publiées l’année dernière était que l’association sacubitril/valsartan pouvait être considérée en première intention à la place des IEC et des ARAII dans l’IC avec FEVG réduite. Quid du risque de l’utilisation de sacubitril sur les fonctions cognitives ? Selon les résultats de l’étude PERSPECTIVE qui ont été présentés lors d’une session hot line du Congrès ESC 2022 , il n’a pas lieu de s’inquiéter. Plus précisément, cet essai a montré que les patients traités avec l’association sacubitril/valsartan pendant trois ans ne présentaient pas plus d’effets indésirables cognitifs que ceux du groupe traité avec du valsartan seul… [Lire la suite]

Retour haut de page