La méditation bénéfique en post-infarctus

(Medscape – Stéphanie Lavaud) Un programme de méditation de 8 semaines améliore la qualité de vie et réduit l’angoisse liée à la reprise d’activité chez les patients après un infarctus, selon une étude présentée au congrès Acute CardioVascular Care 2021, un congrès scientifique de l’European Society of Cardiology (ESC).[1] 

« Un infarctus est un événement qui impacte fortement et peut avoir des conséquences néfastes sur la qualité de vie, explique le Dr Canan Karadas de l’Université d’Hacettepe (Ankara, Turquie), notamment en raison de la kinésiophobie (ou peur du mouvement) qui en découle parfois et limite les activités quotidiennes, par peur d’un nouvel infarctus ».  « La méditation « mindfulness » consiste à se “focaliser” sur l’instant présent, en termes de pensées, de ressentis et de sensations physiques. On s’y intéresse de plus en plus dans la prise en charge des pathologies chroniques comme l’hypertension. Notre étude a étudié son effet sur… [Lire la suite]

Retour haut de page