La réduction des triglycérides n’a pas montré de bénéfices CV dans un grand essai sur les fibrates

(Medscape – Ted Bosworth) Malgré une réduction de 25 % des triglycérides (TG) et des réductions similaires des lipoprotéines de très basse densité (VLDL) et du cholestérol résiduel, un fibrate de type PPAR-alpha (soit un agoniste du récepteur alpha activé par les proliférateurs de peroxysomes) n’a pas réussi à protéger des patients diabétiques de type 2 d’événements cardiovasculaires indésirables majeurs (MACE)… [Lire la suite]

Retour haut de page