La supplémentation calcique aggrave le pronostic du rétrécissement aortique

(Medscape – Sue Hughes) La supplémentation calcique par voie orale est associée à une plus grande fréquence de remplacements valvulaires aortiques chez les sujets âgés ayant une sténose aortique légère à modérée. Tel est la conclusion d’une étude récemment publiée en ligne dans HEART le 25 avril [1].

« Nos résultats suggèrent que la supplémentation en calcium dans cette population ne génère pas de bénéfice cardiovasculaire, à l’inverse cette relation doit être examinée avec attention à la lumière des preuves et des inquiétudes croissantes quant à un effet néfaste sur le système cardiovasculaire, en particulier lorsque la prescription de calcium n’est pas requise, » concluent les chercheurs… [Lire la suite]

Retour haut de page