La tentation de privilégier l’accès en réa aux patients vaccinés déclenche un débat éthique

(Medscape – Christophe Gattuso) L’encombrement des services hospitaliers avec la nouvelle vague de Covid-19 pousse certains praticiens à réclamer qu’au-delà des critères médicaux, l’accès en réanimation soit réservé prioritairement aux patients vaccinés. Si elle heurte l’éthique médicale, cette proposition traduit la profonde lassitude de ces soignants après deux ans de crise.

Pression croissante de l’exécutif et du corps médical à l’encontre des non-vaccinés

Alors que le nombre de cas Covid confirmés a fortement augmenté ces derniers jours (332 000 nouveaux cas enregistrés le 5 janvier, 261 000 le 6 janvier, selon Santé Publique France), la pression de l’exécutif et du corps médical ne cesse de s’accroître à l’encontre des 5 à 6 millions de Français encore non-vaccinés… [Lire la suite]

Retour haut de page